SOFA : logiciel open-source pour R&D multisectorielle

Une équipe Inria (Institut National de Recherche en Informatique et Automatique), rattachée au centre de Nancy Grand Est et actuellement située sur le campus des MedTech, Nextmed, monte actuellement un consortium autour de son logiciel open-source, SOFA.

SOFA (Simulation Open Framework Architecture) est un logiciel lancé il y a une dizaine d’années par Inria. L’idée de créer une plateforme open-source de simulation physique a germé en 2005 pour finalement se concrétiser et rassembler 4 équipes Inria (Asclepios, Defrost, Imagine, Mimesis) autour du projet en 2006. Depuis, le logiciel a su s’imposer comme une référence dans le domaine de la simulation et bénéficie aujourd’hui d’une large communauté, mêlant entreprises et centres de recherche internationaux.

SOFA kézako ?

Il s’agit d’un logiciel de simulation qui réalise, en temps réel, des calculs scientifiques. Il reproduit par le calcul tout phénomène physique (déformation d’objets, évolution de température, écoulement de fluides, champs électriques, etc.). Ce logiciel a été, entre autre, massivement utilisé pour reproduire virtuellement la physique du corps humain. Pour ces applications médicales, les simulations SOFA peuvent intervenir à différents niveaux.

Tout d’abord, la simulation peut permettre de s’entraîner virtuellement, et donc sans risque, à un geste chirurgical. Ces modèles physiques peuvent également être utiles avant une opération pour calculer la stratégie optimale et spécifique au patient. Enfin, ces modèles peuvent également assister le praticien pendant une opération en guidant ses gestes ou en indiquant les structures sensibles à éviter.

Un logiciel open-source qui favorise la création d’entreprise

SOFA est “open-source” sous licence LGPL, ce qui implique qu’il est accessible librement et modifiable par toute personne qui le télécharge. Des versions exécutables sont également disponibles pour toutes les plateformes (Windows, MacOS et Linux).

La philosophie d’un logiciel “open-source” est que celui-ci vit et évolue grâce à une communauté active autour de la base de code. Depuis plusieurs années, cette communauté open-source grandit.

Par sa licence très permissive, SOFA est un logiciel propice à l’innovation et à la création d’entreprise, puisqu’il est possible pour une entreprise ou un laboratoire de développer des modules propriétaires. Ces modules peuvent être ainsi revendus ou donner lieu à une création d’entreprise. C’est actuellement le cas de 3 startups qui utilisent SOFA au quotidien mais qui, avec leurs propres ressources, ont adapté le code de SOFA et implémenté des modules complémentaires propriétaires, propres à leur application :

–> InSimo développe notamment un simulateur permettant de s’entraîner avec un modèle virtuel de l’oeil hyper-réaliste. InSimo, avec leurs partenaires Moog et SenseGraphics, ambitionnent à travers ce projet HelpMeSee (http://helpmesee.org) de former des chirurgiens dans les pays du Tiers Monde, afin d’y traiter la cataracte. Plus d’infos sur www.insimo.com

–> TruPhysics est une société Allemande en sécurité robotique industrielle. Elle utilise le moteur de simulation SOFA pour tester virtuellement des algorithmes de contrôle de robots dans un contexte industriel. Cette certification virtuelle permet ainsi d’augmenter la sécurité sur site. Plus d’infos sur www.truphysics.com

–> Anatoscope utilise SOFA comme socle afin de modéliser l’anatomie humaine. Ainsi, la startup est capable de réaliser un avatar numérique 3D pour chaque patient. Anatoscope développe également des outils de planifications (planification d’opérations dentaires et maxillo-faciales). Plus d’infos sur www.anatoscope.com

Ces entreprises ont vu le jour ou ont pu développer de nouveaux projets en partie grâce au logiciel développé par les équipes Inria. Comme nous l’explique Hugo Talbot, coordinateur du consortium  SOFA :

“SOFA n’a jamais eu et n’aura jamais vocation à devenir un logiciel payant. Améliorer un logiciel qui favorise la création d’entreprises, le transfert de technologies et l’ensemble de l’écosystème SOFA, voilà ce qui nous importe. C’est pourquoi nous avons récemment créé un consortium : pour une plateforme de simulation pérenne à laquelle chacun peut contribuer, avec des domaines d’applications différents, même si la santé reste notre cœur d’activité.”

Création d’un consortium pour décider ensemble des orientations stratégiques

La vocation du consortium SOFA est d’animer une communauté d’utilisateurs, de fédérer ces derniers autour des différentes applications et des orientations stratégiques du logiciel. Cette communauté d’utilisateurs se rassemble par exemple autour d’un forum où chacun peut y poser ses questions. Les développeurs, quant à eux, échangent sur des points techniques à travers la plateforme GitHub où le code source de SOFA se trouve.
Depuis sa création, le code SOFA a été téléchargé des dizaines de milliers de fois à travers le monde. Le consortium a donc vocation à rassembler cette large communauté. Les membres du consortium contribuent ainsi à l’évolution, la pérennisation et au soutien de la plateforme SOFA. Le consortium dispense également des formations en fonction des demandes et des besoins.

Pour en savoir plus sur SOFA, ses applications et ses membres, rendez-vous sur www.sofa-framework.org

Partagez cette page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *