Okédoc ouvre son capital

SIKIM Santé - ILLIMANI-OKEDOC - Equipe

La solution Okédoc, portée par SIKIM et SIKIM Santé, permet la prise en charge des patients atteints de maladies chroniques via l’Intelligence Artificielle. Du suivi ambulatoire à l’éducation thérapeutique en passant par les préparations de consultations et suivi de cohortes, Okédoc accompagne le patient tout au long du suivi de sa maladie chronique pour qu’il puisse devenir acteur dans sa prise en charge. Afin d’aller plus loin, Okédoc ouvre son capital.

Selon l’OMS, les maladies chroniques sont des affections longue durée qui en règle générale évoluent lentement. Responsables de 63% des décès, les maladies chroniques sont la toute première cause de mortalité dans le monde. En France, le nombre de malades chroniques représente plus de 20 millions de personnes et cette population ne cesse de croître depuis plus de 30 ans (+5% par an).

Vers un nouveau système de santé

Le progrès médical, la possibilité de soigner aujourd’hui des maladies hier incurables et l’allongement de l‘espérance de vie sont des indicateurs qui permettent à certains spécialistes d’affirmer que désormais tout le monde sera atteint un jour d’une maladie chronique.
Pour l’Assurance maladie, les maladies chroniques représentent un coût estimé à 100 milliards d’euros par an, en constante augmentation, soit 60 du budget de la santé.

Les capacités d’action pour maîtriser ces coûts sont à ce jour limitées du fait d’un système de soins inadapté. Fondé sur le modèle de la maladie aiguë bénigne (première médecine) et grave (deuxième médecine), le système de soins Français est en train de prendre conscience de ses limites. Le virage pour évoluer définitivement vers une 3 ème médecine a été amorcé, pour ne pas dire accéléré suite au COVID19.

Pour preuve, 4 000 programmes d’éducation thérapeutique visant à accompagner le malade chronique ont été mis en oeuvre lors des 10 dernières années. Les premiers retours d’expérience permettent d’affirmer que ces programmes sont efficaces mais qu’il reste cependant beaucoup de progrès à faire, notamment pour placer le patient au centre de son parcours de soins.

Okédoc, pleinement intégré à la dynamique du territoire

SIKIM SANTE, via son assistant médical virtuel Okédoc, a été intégré à la dynamique “Territoires de santé de demain” lors du premier appel à projet, qui vise à prendre en charge les nouvelles fonctionnalités dans le soin, afin de l’optimiser, le rendre plus accessible et plus efficace, notamment par le biais du numérique.  Cet outil permet de placer le patient au coeur du système de soin et de réduire le temps administratif du médecin. S’adaptant à toutes les spécialités médicales, les protocoles et tableaux de bord Okédoc permettent aux professionnels de santé de dispenser davantage de temps médical au patient. Multilingue, accessible via une application web et mobile, l’application fonctionne avec la voix et le texte.

Freddy Baudinet, dirigeant d’Okédoc nous explique :

« Okédoc a été conçu pour les patients qui vivent avec une maladie chronique, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. L’objectif est de réinventer l’éducation thérapeutique grâce à l’intelligence artificielle. Nous sommes convaincus que nous pouvons améliorer la qualité de vie des patients atteints de maladies chroniques en les aidant à mieux vivre leur pathologie. Au delà des patients, Okédoc permettra également aux équipes thérapeutiques et à l’Assurance maladie d’obtenir des données médicales qualifiées rendant le suivi thérapeutique et financier plus maîtrisable.

En juillet 2020 Okédoc ouvre son capital. Accompagnée par le cabinet KPMG, la société recherche 1,5 million d’euros auprès d’investisseurs financiers. Cette levée de fonds permettra l’accélération des développements et l’obtention des accréditation «marquage CE – Dispositif Médical ». Une mise sur le marché est prévue dès 2021. »

Partagez cette page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *