{COVID19} les entreprises du Parc d’Innovation se mobilisent

Face à l’épidémie COVID19, les entreprises de la biotech & pharma notamment, du Parc d’Innovation d’Illkirch  se mobilisent en apportant leurs connaissances et savoir faire au quotidien, à la recherche de solutions pour lutter contre cette crise sanitaire sans précédents. Petite rétrospective -non exhaustive – de leurs actions.

L’IGBMC établit la carte d’identité du coronavirus

Avec son équipement et ses chercheurs de renommée mondiale, l’IGBMC (Institut de génétique et de biologie moléculaire et cellulaire) est un institut reconnu dans le monde entier dans le domaine de la biologie. A travers ses équipements de pointe, l’IGBMC a lancé des programmes européens et mondiaux pour réceptionner, analyser et comprendre les composantes pathogènes du COVID19.

Un appel d’offres international vient d’être lancé pour offrir des infrastructures appelées FRISBI (labellisée au niveau national) et Instruct-ERIC (label européen) à des collaborations. Ces appels d’offres ont pour mission de réceptionner des échantillons contenants des éléments du virus, uniquement non infectieux, afin d’utiliser les plateformes des laboratoires de l’IGBMC (notamment la cryomicroscopie et des outils de pointe utilisés notamment par le département de biologie structurale intégrée) pour être analysés. Ces échantillons, uniquement réceptionnables par des équipes spécialisées de l’IGBMC, seront envoyées de toute l’Europe vers Illkirch dans de l’azote liquide afin de préserver l’intégralité des données.

BIOSYNEX propose une gamme de tests COVID19

L’entreprise Biosynex, basé sur le Parc d’Innovation de Strasbourg a su anticiper, lors des premiers cas en Asie, des tests liés au COVID19. Trois nouvelles solutions diagnostiques pour l’infection à COVID19 sont en cours basées, d’une part, sur la biologie moléculaire (PCR) et, d’autre part, sur l’immunochromatographie (bandelettes qui réagissent à une réaction chimique).

Pour les tests liés à la biologie moléculaire (PCR), la société strasbourgeoise confirme la signature d’un accord de distribution avec la société singapourienne Credo Diagnostics Biomedical Ltd. La société Credo Diagnostics Biomedical Ltd. a développé une plateforme de biologie moléculaire révolutionnaire appelée VitaPCRTM permettant de détecter des agents infectieux – dont le Covid-19 et les virus de la grippe – par PCR en 20 minutes maximum avec un échantillon nasal ou buccal. Ce système est particulièrement simple d’utilisation. Il permet de réaliser des analyses au coup par coup et peut être utilisé dans des laboratoires d’analyses médicales de ville, dans des hôpitaux périphériques ou même directement par le personnel soignant dans les services cliniques. La plupart des tests PCR actuellement sur le marché sont assez complexes à réaliser et exigent un personnel spécialisé. Un prélèvement doit être réalisé et envoyé sur une plateforme d’analyse avec la possibilité d’obtenir le résultat parfois au-delà de 24 heures, ce qui est très long pour une prise en charge adaptée.

En parallèle, BIOSYNEX commercialisera le kit PCR développé par la société chinoise Liferiver basée à Shanghai et qui vient d’obtenir le marquage CE. Ce système permet d’identifier 3 séquences d’ARN spécifiques du SARS-CoV-2. Cette technologie de PCR en système ouvert donne la possibilité aux laboratoires privés et hospitaliers qui ont déjà une expérience en biologie moléculaire de réaliser des tests en série et d’obtenir les résultats en deux heures environ à partir de la réception au laboratoire et du traitement de l’échantillon.

La partie immunochromatographie vient s’inscrire en complémentarité des tests PCR. En effet, il est également important de comprendre pourquoi et comment certains patients n’ont pas été infectés ou n’en ont pas présenté les symptômes. C’est donc là qu’intervient ce test.

Ce dernier permet, à partir d’une goutte de sang, de détecter en 10 minutes les anticorps spécifiques du COVID19 qui apparaissent environ 10 à 15 jours après la contamination. Cette détection sérologique permet de déterminer rétrospectivement l’exposition au virus de porteurs sains ou de patients ayant présenté des signes mineurs de l’infection au Covid19. BIOSYNEX a reçu de nombreuses demandes pour ce produit de la part de pays où la pandémie à Coronavirus est très active. En France, le test sérologique est envisagé pour un dépistage massif dans lequel semble vouloir s’engager le conseil scientifique du Ministre de la Santé à l’issue de la période de confinement.

L’ensemble de ces tests seront disponibles dans la première quinzaine d’avril pour les professionnels de santé.

Alsachim, leader mondial des suivis de traitements pharmacologiques pour le COVID19

Depuis plusieurs semaines, de nombreux laboratoires et hôpitaux à travers le monde réalisent des études afin de trouver une solution contre la propagation de ce virus mortel. Plusieurs médicaments sont sur les bancs d’essai tels que l’Hydroxychloroquine, le Favipiravir ou encore le Remdesivir. Utilisés seuls ou en combinaison avec d’autres médicaments, ces molécules démontrent aujourd’hui des résultats prometteurs. Face à cette situation exceptionnelle, les autorités doivent réduire drastiquement le temps de développement d’un traitement, qui prend généralement plusieurs années.

Pour cette raison, il est primordial de mettre en place rapidement des méthodes de dosage pour déterminer la posologie de ces traitements expérimentaux, afin d’assurer un niveau minimal d’efficacité, d’éviter le surdosage qui provoque des effets secondaires indésirables, mais aussi éviter les accidents dus à l’automédication. C’est là qu’intervient Alsachim situé sur le Parc d’Innovation de Strasbourg. Spécialistes mondiaux dans l’étalonnage interne (NDLR, un étalon en science signifie d’établir la relation existante entre le résultat de mesure et la quantité (ou concentration)), ils ont mis au point les étalons internes nécessaires pour le dosage des médicaments testés contre le COVID19. L’entreprise, située au Parc d’Innovation de Strasbourg, a augmenté ses activités de recherche et ses capacités de production afin de fournir en un temps record ces étalons aux hôpitaux de France, d’Europe et du monde entier pour trouver des médicaments efficaces et traiter les patients infectés par le Covid-19.

Fabrication massive de solutions hydroalcooliques à l’école-usine EASE, au Parc d’Innovation

Plus d’une trentaine d’étudiants de 5ème année de pharmacologie et leurs professeurs se relayent chaque matin et après midi pour la fabrication massive de produits destinés aux Hôpitaux Universitaires de Strasbourg et à l’ICANS (Institut de cancérologie Strasbourg Europe): le gel hydro-alcoolique, qui permet la décontamination. Ainsi, plus de 1000 litres/ jour peuvent être fabriqués dans ce bâtiment qui forme les étudiants aux salles blanches et à la pharmacologie.

Tous les acteurs de l’écosystème de recherche et de formation se sont ainsi mobilisés et ont envoyé très rapidement toutes les matières premières disponibles sur les campus universitaires (Éthanol, glycérine, eau oxygénée, eau purifiée nécessaires à la production de SHA).
La CCI et l’Eurométropole ont également relayé l’appel à don pour les articles de conditionnement, l’éthanol, l’eau oxygénée et la glycérine.
Le trait d’union de cette histoire hospitalo-Universitaire : ce sont les étudiants de 5ème année de la Faculté de Pharmacie qui se sont spontanément manifestés (plus de bénévoles que de demande).  Dans des conditions normales, ils seraient en stages à l’hôpital ; ici ils travaillent pour l’hôpital. L’autorisation de fabrication dans ces locaux, exceptionnelle, a été délivrée pour toute la durée de la crise sanitaire par l’Agence Régionale de Santé.

BioValley France en 1ère ligne pour les solutions innovantes

Le pôle de compétitivité Biovalley France, en première ligne sur les actions santé, vous propose une carte interactive permettant de visualiser toutes les actions économiques et de solidarité (appels aux dons – entraides, les solutions en cours de développement par les structures santé du Grand Est, les essais cliniques, les projets de R&D, etc.) en lien avec l’épidémie COVID19 : cliquez ici pour la visualiser. Si vous avez connaissance de nouveaux projets non répertoriés, n’hésitez pas à envoyer l’initiative à Julie Fend : julie.fend@biovalley-france.com

Pour rester informé de l’ensemble de l’actualité santé dans le Grand-Est, n’hésitez pas à vous inscrire à la newsletter du pôle de compétitivité BioValley France : cliquez ici

Mais encore …

N’oublions pas l’ensemble des actions communes en santé qui font de Strasbourg une ville à la pointe en santé mais aussi en solidarité :

Catalent qui a fournit plus de 4000 masques de protection aux professionnels de santé,

Pulsy qui propose des outils de téléconsultation pour les médecins,

Polyplus-transfection réalise un don aux hôpitaux de matériel de protection : gants résistants au virus, gels hydroalcooliques, robes d’hôpital et sur-chaussures jetables

Eurofins Biomnis effectue actuellement des tests pour l’identification du virus COVID-19

HARTMANN France se mobilise pour maintenir sa production et la distribution de dispositifs médicaux auprès de l’ensemble des acteurs de la chaîne de soins

Merck Life Science s’engage à fournir à la communauté scientifique les produits et services nécessaires pour soutenir la lutte contre le COVID-19

Continuum+ propose une mise à disposition de sa plateforme AKO@PRO pour les établissements de soins afin d’assurer le suivi à distance des patients atteints d’un cancer et traités par thérapies orales

Et bien d’autres … MERCI à toutes et tous.

Partagez cette page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *