{COVID19} assurer le suivi des patients à domicile

continuum+

Continuum+ , qui est pleinement intégré  la labellisation « Territoires de santé de demain », et l’association “Patients en réseau”  contribuent à la réorganisation du système de soins pour permettre aux patients atteints de cancer de continuer à être bien pris en charge, notamment à domicile grâce à la digitalisation.

Dans le contexte de l’urgence de l’épidémie de COVID-19 et de la crise qui touche particulièrement les services de pneumologie, Continumm+, avec le Dr Bertrand Mennecier de Strasbourg et l’association “Patients en réseau” se sont mobilisés pour adapter leur solution d’accompagnement AKO@dom (une solution d’accompagnement destinée aux patients atteints d’un cancer métastatique et traités à domicile par thérapie orale. Initié par l’oncologue, AKO@dom permet de coordonner et sécuriser la mise en place du traitement en ville).

Penser une nouvelle organisation « hors les murs » à l’aide du numérique

Avec le confinement, d’autant plus strict pour les personnes fragiles, et la réorganisation des soins qu’il impose, le numérique constitue une réponse efficiente pour permettre aux patients atteints de maladies chroniques de continuer à être pris en charge dans les meilleures conditions.

Le Dr Bertrand Mennecier, onco-pneumologue au service d’oncologie de Strasbourg, s’est engagé dans cette démarche dès 2018, bien avant les circonstances exceptionnelles du COVID19 afin d’apporter un confort aux patients dans leur parcours et optimiser leur suivi. Les équipes du service utilisent la solution en routine auprès de 30 patients.

D’autres établissements de la région Grand-Est et dans toute la France ont d’ores et déjà adopté ce service avec plusieurs centaines de patients suivis en 2 ans. Grâce à une application numérique accessible sur smartphone, tablette ou ordinateur les patients sont en mesure de faire une auto-évaluation de leur état de santé et de rester en lien permanent avec leur équipe soignante qui peut ainsi les suivre attentivement. Un fil de discussion sécurisée permet aussi de favoriser les échanges entre les professionnels de santé et leurs patients.

Gagner du temps, créer du lien et partager les informations en temps réel entre la ville, l’hôpital et le domicile

“La plateforme nous permet d’échanger des ordonnances avec les pharmaciens, les infirmiers à domicile et de surveiller nos patients sans avoir besoin de les faire venir à l’hôpital. C’est un outil de communication fluide et fiable avec le médecin traitant pour sécuriser le maintien à domicile du patient avec une autosurveillance, qui peut être accompagnée par une infirmière au téléphone pour ceux qui ont plus de mal avec l’outil.”

témoigne le Dr Mennecier. Depuis le 16 mars, AKO@PRO est utilisé en onco-pneumologie pour appuyer les téléconsultations et permettre un suivi à distance de qualité de ces patients et les protéger du risque d’infection au coronavirus. Comme leurs données sont accessibles par les différents soignants, l’oncologue peut appuyer sa téléconsultation sur les résultats antérieurs et les symptômes évalués du patient.

Le Docteur Véronique Schaller, médecin traitant à Drusenheim ajoute :

“ C’est un gain de temps précieux pour les équipes médicales et une prise en charge plus rapide et efficace pour nos patient. Le COVID-19 nous oblige tous à revoir notre organisation. Après mes consultations, je ne pourrai plus appeler Dr Mennecier, mais je pourrai me connecter et lire sa réponse éclairée. La limitation des déplacements rend nos outils numériques encore plus précieux.”

AKO@PRO permet de réduire les risques d’exposition au virus, tout en maintenant la qualité de suivi de ces patients atteints de cancer, sans perte de chance. Elle libère également du temps médical pour prendre en charge les patients hospitalisés atteints de COVID-19.

L’enjeu est de déployer cette innovation organisationnelle et numérique le plus rapidement possible dans tous les types de cancers.

Cette mise à disposition gracieuse en pneumo-oncologie est rendue possible grâce à la mobilisation et au soutien financier de laboratoires pharmaceutiques : AstraZeneca, Bristol-Myers Squibb, Ipsen, Novartis, Pfizer, Roche et Takeda. Le déploiement pour le suivi de patients atteints d’autres cancers (rein, sein, foie) est en cours et réalisable dans tous les établissements qui en feront la demande et de façon gracieuse.

Partagez cette page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *