Nextmed : une brique supplémentaire avec le Technoparc

logo_nextmed_bleu-01

Vendredi 9 décembre a eu lieu une conférence de presse exceptionnelle en lien avec le futur Technoparc, nouvelle brique du projet Nextmed, au pH8 en présence de tous les partenaires institutionnels et entrepreneuriaux de l’Eurométropole de Strasbourg.  

Réduire ce temps  qui sépare la décision de conception d’un produit nouveau à sa mise à disposition sur le marché : voici tout l’enjeu de Nextmed. L’offre d’hébergement n’est que la première pierre de cet ambitieux projet. Là où réside sa plus-value est dans son accompagnement aux entreprises, quelles que soient leurs tailles. Faciliter la mise sur le marché, trouver des partenaires de licensing, lever des fonds ; sont les missions du pôle de compétitivité en santé à vocation mondiale, Alsace Biovalley et de la Satt-Conectus. En effet, l’écosystème favorable au business développement se doit d’être accompagné afin d’assurer une pertinence dans les projets, quels qu’ils soient et pour cela le financement et l’accompagnement se devront d’être cohérents. Tout est mis en œuvre par les collectivités locales et acteurs scientifiques pour que les entreprises locales puissent s’ouvrir au marché de la santé.

Un lieu unique de recherche et développement, au plein cœur de Strasbourg : le Technoparc

Au Sud-Est des Hospices Civils, le futur Technoparc représente une composante essentielle du projet Nextmed. En plein centre-ville, à quelques pas de la cathédrale, le site d’environ 1,5 hectare a été acquis aux Hôpitaux Universitaires de Strasbourg par l’Eurométropole en février 2016. Il marque un choix fort de la Ville et l’Eurométropole de vouloir placer les patients et les acteurs de la santé sur un même site, au centre de Strasbourg.

Son réaménagement est également porteur d’enjeux urbains forts : ouvrir le site sur la ville et matérialiser une véritable porte d’entrée du campus hospitalier de demain, créer de nouveaux espaces publics de qualité, préserver les éléments patrimoniaux et historiques du secteur, notamment les bâtiments remarquables, viser la performance environnementale.

Une programmation ambitieuse, favorisant la synergie des acteurs de la santé

Le Technoparc a pour vocation d’être le site principal d’accueil d’entreprises du campus, dédié au secteur des technologies médicales et de ses axes transverses.

Les grandes orientations programmatiques du projet sont les suivants :

  • La création d’une offre d’accueil pour les entreprises en lien avec l’hôpital, intervenant dans le champ du domaine médical et du numérique de la santé d’une capacité maximale d’environ 30 000 m² ;
  • La création d’une offre d’accueil pour des entreprises quelle que soit leur taille, avec une palette de loyers adaptée débutant à 120€/m²/SU/an, hors charges ;
  • Une programmation réversible et adaptable à l’évolution de la demande, intégrant une part de bureaux et laboratoires et une typologie de bureaux modulables et évolutifs.

L’objectif général est de pouvoir créer les conditions d’une collaboration intense et d’une synergie entre les entreprises et la sphère médicale, que ce soit au sein du Technoparc ou à l’échelle globale du campus Nextmed.

Les nouvelles constructions seront réparties sur trois lots distincts :

  • Réhabilitation bâtiment ORL et extension : 8 500 m²SP ;
  • Réhabilitation pavillon Blum (amphithéâtre conservé) : 500 m²SP ;
  • Programmes neufs : 20 200 m²SP.

Un montage concessif innovant, où la collectivité reste largement impliquée

Pour réaliser cette opération, l’Eurométropole a fait le choix de recourir à concession d’aménagement d’une durée de 15 ans après mise en concurrence. Le processus proposé est particulièrement innovant car avec les évolutions législatives de début 2016 en la matière, il confiera pour la première fois une palette de missions large au concessionnaire incluant la remise en état du site, l’aménagement des espaces extérieurs, la réhabilitation des bâtiments ORL et BLUM ainsi que leur gestion locative.

Et c’est bien là la deuxième particularité de ce montage. Ces deux bâtiments ne seront pas vendus au concessionnaire et seront conservés par l’Eurométropole de Strasbourg. De cette manière, elle restera très impliquée dans la gouvernance du projet et elle pourra garantir notamment la qualité des projets architecturaux, la maîtrise des entreprises à implanter et le montant des loyers appliqués.

Le choix d’une gouvernance participative, pour un objectif commun : Nextmed

Le campus Nextmed englobe l’ensemble du site de l’hôpital civil, et à ce titre des maîtres d’ouvrages et des porteurs de projet multiples, publics et privés (NHC, IRCAD, IHU, Biocluster, …). Il repose surtout sur une gouvernance participative et vertueuse entre l’ensemble des acteurs qui contribuent à la mise en œuvre des projets lorsqu’ils ne les portent pas eux même.

Le projet du Technoparc s’intègre bien entendu pleinement dans ce processus collaboratif avec les partenaires de la sphère scientifique. Cette singularité est d’ailleurs la principale force du projet Nextmed, reconnue à l’échelle nationale et qui permettra de positionner l’agglomération parmi les cinq principales villes d’Europe pour le nombre d’entreprises implantées et dédiées aux technologies médicales.

Pour consulter le dossier de presse : dossier-de-presse-nextmed-v2-1

Pour plus d’informations contactez Anaïs Schambil, responsable marketing et communication de Nextmed :

Partagez cette page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *