PEP-Therapy et Conectus Alsace s’allient pour développer un traitement révolutionnaire dans le diabète de type 2

logo satt-conectus

Conectus Alsace annonce la signature d’un contrat en co-conception pour le développement du projet DiabetAlms avec la société de biotechnologies PEP-Therapy.

DiabetAlms propose une innovation dans le traitement du diabète de type 2

La société mets en évidence l’importance d’une nouvelle cible dans la régulation de la glycémie et propose une nouvelle approche thérapeutique contre cette cible. C’est une découverte majeure pour tous les malades atteints du diabète de type 2, car aujourd’hui il n’existe aucun traitement similaire. Cette stratégie novatrice vise à permettre aux patients résistants à l’insuline, de réduire leur taux de glucose sanguin en traitant spécifiquement les adipocytes. De plus, le processus thérapeutique devrait pallier de nombreux effets secondaires liés à des traitements à visée plus large.

Conectus Alsace investit plus de 400 000 euros sur ce projet piloté par Vincent Marion, Directeur adjoint du Laboratoire de Génétique Médicale de Strasbourg (UMRS_ 1112; Unistra-Inserm ; Institut de Génétique Médicale d’Alsace).

Le programme en co-conception,une stratégie gagnante pour accroître la valeur du projet et son transfert.

PEP-Therapy, jeune entreprise innovante créée en 2014 (valorisant notamment les travaux de recherche de l’Inserm, de l’Institut Pierre et Marie Curie) spécialisée dans le développement de thérapies ciblées pour le traitement des maladies graves, a montré son intérêt pour le potentiel du projet DiabetAlms et le programme en co-conception proposé par Conectus Alsace.
Ce dispositif unique offre la possibilité à PEP-Therapy d’être intégrée dans le projet très en amont et de participer à l’élaboration du programme technique en assurant son adéquation aux besoins de l’industrie pharmaceutique et en sécurisant son futur positionnement clinique. Par ailleurs, la société de biotechnologie réalisera durant ce programme le design et le développement d’un nouveau peptide thérapeutique (CP&IP, Cell Penetrating and Interfering Peptide), spécifique de la cible identifiée par Vincent Marion et son collaborateur australien, le Pr. Nikolai Petrovsky de l’université d’Adelaïde. PEP-Therapy bénéficie d’une option sur licence d’exploitation exclusive des candidats-médicaments et est ainsi prioritaire pour poursuivre les développements à l’issue de la phase de maturation.

Plus de 50% des projets de maturation engagés en 2015 sont en co-conception avec des entreprises

L’enjeu majeur pour Conectus Alsace est de transformer un projet « technology push », issu des laboratoires publics de recherche, en projet « market pull », ancré dans une réalité industrielle.
Pour ce faire, Conectus Alsace met en oeuvre différentes stratégies, au premier rang desquelles la co-conception en maturation, lancée en 2013. Ce schéma propose aux entreprises d’être intégrées très tôt dans l’élaboration du programme de maturation, afin d’assurer la pertinence des programmes techniques engagés en regard des attendus industriels. En contrepartie de l’expertise fournie par l’entreprise partenaire dans la définition du cahier des charges et du programme technique, cette dernière bénéficie d’une option sur licence, lui garantissant un accès prioritaire à la technologie. Un partenariat qui se veut gagnant-gagnant pour accroitre la valeur des projets en sortie : l’entreprise peut suivre et orienter le programme de maturation financé par Conectus Alsace, alors que le laboratoire s’assure d’un ancrage fort du programme dans une problématique industrielle : les partenaires apprennent ainsi à se connaître, et développent une relation de confiance.

La SATT-Conectus : fournisseur officiel d’innovations

Conectus Alsace fut la première SATT (Société d’Accélération au Transfert de Technologies) à voir le jour en France dans le cadre de l’Appel à Projet du Programme des Investissements d’Avenir (PIA). Financée à 100% par l’Etat  sur le Fond National de Valorisation dont l’opérateur est l’Agence Nationale de la Recherche, elle opère sous statut de droit privé.

Ses activités s’organisent autour de l’investissement dans la propriété intellectuelle, la maturation des technologies et le licensing, ainsi qu’autour de la vente de prestations de services dans le domaine de la recherche partenariale et du transfert de technologies.

En 2015, la SATT-Conectus a été évaluée par l’Etat en vue de statuer sur la poursuite de son activité et de déterminer le montant de la seconde tranche de financement à verser pour les trois années suivantes. Cette évaluation a conclu que la SATT-Conectus avait atteint ou dépassé l’ensemble de ses activités et la seconde tranche de financement a été revue à la hausse pour un montant de 18 millions d’euros sur la période 2015-2017 afin d’appuyer sa stratégie de développement.

 

Pour en savoir plus sur PEP-Therapy
Pour en savoir plus sur le Laboratoire de Génétique Médicale
Pour en savoir plus sur la SATT-Conectus

Partagez cette page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *