Inauguration du Laboratoire Central Européen pour les tests de transplantation cardiaques

Les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg

Le 25 mai 2016 a été inauguré à Strasbourg, au Nouvel Hôpital Civil, le Laboratoire Central Européen pour le traitement des tests AlloMap. Ce test permet de surveiller les rejets pour les transplantés cardiaques. Il s’agit du premier Laboratoire hors USA qui marque la porte d’entrée du marché européen.

 DIAXONHIT, groupe français leader sur le marché du diagnostic in vitro de spécialités dans les domaines de la transplantation, des maladies infectieuses et de l’oncologie, et les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg (HUS) ont inauguré mercredi 25 mai, le centre de traitement des tests AlloMap®, un nouveau test sanguin moléculaire développé par la société américaine CareDx Inc. pour la surveillance régulière et non invasive du rejet cellulaire aigu chez les greffés cardiaques.

L’ensemble des tests pour l’Europe sera réalisé au Nouvel Hôpital Civil de Strasbourg et plus particulièrement dans le laboratoire d’Immunologie du Professeur Bahram et les Docteurs Radosavljevic et Carapito.

« Validé sur de très larges populations aux Etats-Unis et en Europe, incluant la France, le test Allomap a déjà été utilisé chez plus de 50% des transplantés cardiaques Américains. »

nous explique le Docteur Loïc Maurel, président du Directoire de Diaxonhit depuis 2008.

Passer d’une biopsie du myocarde cardiaque à un test sanguin

« AlloMap est un test attestant de l’absence de rejet aigu cellulaire qui est effectué par un simple prélèvement sanguin.  La valeur prédictive négative de ce test est largement suffisante, dans les limites d’un certain seuil, pour se passer complètement de la biopsie cardiaque sans avoir de craintes majeures dans les jours qui suivent »

explique le Docteur Eric Epailly, Directeur médical du programme de transplantation cardiaque et cardiopulmonaire des HUS. Outre la douleur physique ressentie lors de la biopsie, l’hospitalisation, les craintes d’une anesthésie et les souffrances « morales » d’un patient sont évités grâce au test AlloMap qui aura les mêmes capacités de détection de rejet que la biopsie.  En effet, il s’agit du seul test sanguin disponible sur le marché qui offre aux cliniciens et aux patients une solution non invasive pour la surveillance des transplantations cardiaques et du risque de rejet accru lors de la première année post-opératoire.

La méthode actuelle de suivi des patients greffés cardiaques est la biopsie du myocarde qui doit être réalisée à raison d’une fois par semaine pendant le premier mois suivant l’opération, puis 10 à 15 fois tout au long de la première année. Du fait du caractère invasif et contraignant de la biopsie, les centres hospitaliers en réduisent la fréquence, voire la stoppent après la première année, ce qui ne permet pas un suivi optimal des patients transplantés.

Via Allomap, les échantillons de sang prélevés chez les patients greffés dans les centres de transplantation cardiaque en Europe sont expédiés au laboratoire de Strasbourg où la procédure de test AlloMap® est effectuée. Ces échantillons y sont analysés et les résultats sont ensuite renvoyés sous quelques jours directement aux cliniciens, principalement aux cardiologues et chirurgiens cardiaques.

La renommée des HUS et sa localisation au coeur de l’Europe encouragent les partenariats publics-privés

Sélectionné par DIAXONHIT pour sa capacité à mener la procédure de test AlloMap®, le laboratoire Central d’Immunologie des HUS répond à toutes les exigences de qualité nécessaires pour assurer la précision et la reproductibilité des résultats rendus aux prescripteurs.

Sous la direction du professeur Seiamak Bahram, également directeur de TRANSPLANTEX, un LabEX à la pointe dans les domaines de la transplantation et de l’histocompatibilité en Europe, une équipe dédiée de biologistes médicaux, de scientifiques et de techniciens expérimentés, sous la direction du Dr Mirjana Radosavljevic, effectuera la procédure de test AlloMap® dans un environnement bien défini, avec des instruments spécifiques.

Le personnel des Hôpitaux Universitaires a également bénéficié d’une formation à l’utilisation du test AlloMap®. La société DIAXONHIT fournit les éléments du test produits par CareDx au laboratoire central de Strasbourg et lui met également à disposition les instruments nécessaires à la réalisation du test.
Diaxonhit fournit également aux centres de transplantation cardiaque européens un kit pour réaliser
la préparation des échantillons de sang et leur expédition. Il y aura environ une dizaine de centres de transplantation européens qui travailleront avec les HUS dans la première année (les plus importants) et une quinzaines de CHU Français qui enverront leurs échantillons à Strasbourg.

Idéalement situé au coeur de l’Europe dans la ville de Strasbourg, l’implantation du Laboratoire Central
Européen AlloMap permet la prise en charge rapide des échantillons de sang reçus de toute l’Europe
et en facilite la logistique depuis les centres de transplantation cardiaque. Le Docteur Loïc Maurel ajoute à cela :

« Le partenariat public-privé fonctionne quand les humains, hommes et femmes, ont envie de travailler ensemble dans l’objectif d’améliorer nos méthodes de travail pour le bénéfice des patients. Et c’est ce que l’on trouve ici, à Strasbourg. »

Combien le test AlloMap va coûter ?

Outre les bénéfices physiques et moraux qui sont avantageux pour le patient, de nombreux autres leviers doivent être pris en compte. En effet, réaliser une biopsie cardiaque nécessite un environnement contraignant : monitoring électrocardiographique, mesure de la saturation en oxygène et exposition aux rayons X. Du côté purement hospitalier, cet acte nécessite de plus une équipe médicale comparable à celle qui prend en charge les cas d’infarctus en urgence par exemple. Les biopsies, actuellement nécessaires, peuvent donc être remplacées par une infirmière formée et une seringue pour un simple prélèvement sanguin.

C’est pour cette raison qu’une étude médico-économique (PRME) pour l’obtention du remboursement du test, baptisée CUPIDON, réalisée par un groupe indépendant de biologistes et chirurgiens cardiaques sous l’égide des Hospices Civils de Lyon (HCL), a été approuvée et est financée par le Ministère de la Santé à  hauteur de 2,3 millions d’euros. Cette étude aura pour objectif d’évaluer le ration coût/utilité d’AlloMap. Pour ce faire, 216 patients sont répartis en deux groupes, dont l’un bénéficiera du test AlloMap et l’autre des biopsies du myocarde..

AlloMap en chiffres :

  • 16 000 patients suivis aux Etats-Unis
  • 80 000 résultats émis
  • 110 centres l’utilisent en routine
  • 10 ans d’expérience
  • 4 études cliniques (CARGO, CARGO 2, IMAGE et EIMAGE) qui démontrent l’efficacité de ce test

Les transplantations cardiaques en chiffres :

  • plus de 100 000 transplantations cardiaques depuis 1967 dans le monde
  • 1500 patients en Europe chaque année
  • près de 20 000 personnes vivent avec un cœur transplanté en Europe
  • les transplantés voient leur espérance de vie prolongée en moyenne de 11 ans
  • cinq pays d’Europe (France, Allemagne, Italie, Espagne et Royaume Uni) concentrent 70% des transplantations
  • 60 % des patients adultes souffrent d’un rejet faible à sévère au moins une fois au cours des 6 mois post transplantation

Les nombreux succès de Strasbourg dans le domaine de la santé, reconnus par la french Tech via le label Medtech, et les partenariats publics-privés qui sont encouragés entre autres via les Investissements d’Avenir, prouvent une fois encore que Strasbourg est une destination de choix pour la médecine du futur.

 

Partagez cette page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *