Guillaume Facchi, élu secrétaire national du réseau FrenchTech #HealthTech

guillaume-facchi_copyright-alsace-biovalley

Le 23 novembre 2016 s’est tenue à Paris la première réunion du réseau national thématique #HealthTech de la FrenchTech. Cette réunion a permis d’élire le nouveau secrétaire national du réseau, Guillaume Facchi, Directeur des opérations du Pôle de compétitivité Alsace BioValley.

En octobre dernier, l’Etat lançait un appel à candidature pour identifier le futur secrétaire national du réseau en santé, afin d’animer et structurer les 24 membres de ce réseau. Ce dernier rassemble des environnements de startups dynamiques dans les secteurs suivants :

  • Medtech
  • Biotech
  • E-santé
  • Silver Economie

reseau-thematique-healthtech

4 candidats ont postulés, dont Guillaume Facchi, qui a été élu par les membres du réseau pour un mandat de 2 ans.

Interview de Guillaume Facchi 

Quel est votre parcours, profil et compétences ?

« Mon parcours est atypique. Je suis diplômé de l’Université de Strasbourg au titre d’un Master 2 en micro-électronique. Après plusieurs expériences techniques dans l’automobile et les télécommunications, j’ai complété mon parcours avec un 2eme Master en Management Administration des Entreprises à l’Ecole de Management de Strasbourg. J’ai ensuite développé de nouvelles activités toujours dans les domaines techniques, notamment dans les technologies médicales, avant de rejoindre en 2014 le pôle de compétitivité Alsace BioValley sur les fonctions de Directeur des Opérations. »

Quel est le rôle du secrétaire nationale du réseau thématique FrenchTech HealthTech ?

« Ma mission sera prioritairement de définir, en impliquant l’ensemble des membres de la thématique #HeathTech, une feuille de route d’actions collectives qui doivent permettre aux startups françaises des HealthTech d’accélérer et de rayonner au niveau national et international. »

Quels sont les enjeux des startups françaises dans le domaine de la santé ? 

« La santé est un marché mondial. L’objectif de la French Tech est d’être une des Startup Nation. En déclinant cet objectif sur la Santé, l’idée est de fournir aux startups françaises les conditions les plus favorables pour qu’elles puissent grandir et montrer au niveau mondial que la France est un territoire dynamique, où il faut être présent, que l’on soit entrepreneur ou investisseur. »

Comment envisagez-vous cette fonction et quelles sont les premières actions que vous souhaitez mettre en place ?

« Ma priorité sera, en lien avec la French Tech, de définir une gouvernance du réseau thématique #HealthTech, pour que chaque secteur de la HealthTech (e-Santé, Medtech, Biotech, Silver Economie) soit pris en compte. Ensuite je m’appuierai sur cette gouvernance et sur les membres de la thématique pour définir une feuille de route pour les deux prochaines années. »

Cette nomination aura-t’elle un impact pour les startups Alsaciennes et si oui lesquelles ?

« Bien entendu, cette nomination aura un impact sur les startups alsaciennes puisqu’elles profiteront de la force collective nationale que représentent l’ensemble des startups des 24 écosystèmes français membres du réseau thématique #HealthTech. »

Comment cela s’articule-t-il avec la French Tech Alsace ? Quelle est sa valeur ajoutée ?

« Le réseau thématique #HealthTech est complémentaire : il vient apporter la force nationale aux spécificités de la French Tech Alsace. Chaque écosystème a développé des actions visant à fédérer, accélérer et faire rayonner ses startups. En coordonnant des actions au niveau national, c’est tous les écosystèmes qui bénéficieront de retombées. »

Pour rappel, la French Tech Alsace, c’est…

… une initiative collective des acteurs économiques alsaciens, dont l’ambition est de figurer parmi les leaders au niveau national et international en matière de création et de croissance des startups. La stratégie s’appuie sur trois orientations :

  • la fertilisation croisée entre numérique et secteurs porteurs alsaciens, en priorité les MedTech et l’industrie 4.0,
  • un positionnement au cœur des marchés européens les plus dynamiques et la dimension transfrontalière de son écosystème,
  • la formation et l’accompagnement des startupers.

La French Tech Alsace doit permettre à horizon 10 ans la création de 500 startups et l’émergence de 5 champions de dimension mondiale. La French Tech Alsace est intégrée aux réseaux thématiques #HealthTech depuis juin 2015 et #IoT Manufacturing depuis juin 2016.

Pour en savoir plus :
Site de la FrenchTech Alsace
Site d’Alsace Biovalley

Partagez cette page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *